La veste sportive - Vitale Barberis Canonico
La veste sportive

La veste sportive est le baromètre de l’homme élégant. Si le costume renvoie à des schémas professionnels et métropolitains plus encadrés, la veste sportive, en revanche, permet d’exalter la propre sensibilité de style. Comme l’écrit Ivano Comi “le costume dépareillé est le diaphragme le plus subtil entre le paradis et l’enfer… » À l’exception du blazer, cette veste est un pont entre le monde sportif et l’univers semi-formel alors que les autres vestes sont préférablement droites. Elle se présente avec des revers classiques et non en pointe, sans rembourrage et elle est légèrement plus confortable de façon à faciliter le mouvement. À différence du costume, la fantaisie et la couleur sont ici bien acceptées sans toutefois détoner. Elle a trois boutons sur le devant, parfois réduits à deux comme à l’italienne, et quatre petits sur la manche. Pour être un véritable ensemble dépareillé, le pantalon, détail important, doit nettement contraster le tout. La veste sportive aime les poches appliquées surtout si celles-ci sont en teinte unie. La fente postérieure centrale, héritage de la veste d’équitation, est admise sur ce genre de vêtement.